Notre objectif est de réaliser le meilleur vin possible sur ces terres, en améliorant en permanence l'état de nos sols et de la biodiversité locale.

Dans les vignes : Nos sols ne sont pas travaillés mécaniquement, pour préserver les racines et les organismes vivants. Nous semons un mélange d'engrais verts biologiques après les vendanges pour apporter tous les éléments nécessaires à la vigne et aérer nos sols.

Aucun herbicide n'est utilisé. L'herbe entre les rangs et au pied des vignes est coupée avec le gyrobroyeur du tracteur et un rotofil. Nous prévoyons d'utiliser bientôt nos cinq chevaux pour brouter l'herbe pendant l'hiver.

Les seuls produits utilisés sur les vignes sont la bouillie bordelaise (le cuivre) et le soufre, utilisés pour lutter contre le mildiou et l’oïdium. Nous en utilisons des quantités faibles au regard des quantités autorisées en agriculture biologique. Nous prévoyons de remplacer une partie de ces agents par des préparations à base de prêle et de consoude.

Nous avons également comme projet de convertir une parcelle à l'agroforesterie pour s'éloigner de la monoculture, qui rend la vigne vulnérable aux maladies. Nous prévoyons de planter dès le printemps prochain de nombreuses haies d'arbres variés, qui seront à la fois des refuges pour la biodiversité, des coupe-vents et une source de beauté pour le paysage.

Au chai :  Nous n'ajoutons aucun produit à nos vins, en dehors du dioxyde de soufre (les fameuses sulfites), utilisé pour ses propriétés antiseptiques et antioxydantes. Et nous l'utilisons à des quantités les plus basses possibles, absence de mal de crâne garantie !

Seules les levures indigènes, c'est-à-dire naturellement présentes dans le raisin, sont utilisées pour les fermentations.

Nos vins ne sont pas collés. Aucune colle d'origine animale n'est donc utilisée. La filtration est effectuée avec de l'argile.

Le seul produit désinfectant utilisé au chai pour les cuves, tuyaux, etc. est le dioxyde de soufre. 

Trois chauves-souris Petit Rhinolophe ont récemment élu domicile dans notre chai.